l'Allegro -

27.04.18 > 25.05.18
Vernissage le 27.04 à 18 h 30

Laurence Canal

« D’épaisseurs en dissolutions, de rebellions en abandons »

Laurence Canal s’exprime en bleu le plus souvent, plutôt en grand format et comme en palimpsestes, sur des toiles d’infini(s), et toujours d’émotion.
« De couches en couches, d'épaisseurs en dissolutions, de rebellions en abandons, je peins. Je peins sans savoir ce que je peins. Il n'y a pas d'intentions. Je façonne de la matière pour piéger de la lumière et refléter des regards. Peindre c'est comme une conversation intérieure silencieuse. Je peins pour ne pas parler je crois. J'ai toujours peint. C'est comme ça. Je peins de la matière, de la couleur... Des absences aussi. Je ne sais pas ce que je cherche. Peut-être une présence... comme une évidence. Pour qui aime contempler une fourmi... Un paysage... Un interstice », Laurence Canal.